Aujourd'hui, j'aimerai vous présenter tout les animaux avec qui j'ai eu le bonheur de partager un bout de chemin.

Esis et ses bébés

esis

Esis était une adorable lapine malgré ses conditions de vie qui n'étaient pas adaptées. J'étais encore très jeune quand je l'ai reçue et je ne voyais pas le mal à la laisser enfermée en cage la majeure partie du temps. En réalité je ne connaissais rien aux lapins, c'était juste une peluche que je me plaisais à câliner. Je ne le dirais jamais assez, les lapins ne sont vraiment pas des animaux adaptés aux jeunes enfants ! J'ai voulu lui offrir un peu de compagnie, d'où la mauvaise idée de lui faire faire des petits (il y a déjà tant de pauvres lapins qui ne trouvent pas de famille, en rajouter à la liste n'est vraiment pas pertinent !). C'est ainsi que sont nés Boule de neige, Indy, Timy, Carpet et Fox.

mouss

Ca a été une belle expérience malgré tout d'assister au développement de ces adorables petites boules de poils. Mais ne pouvant tous les garder, j'ai réussi à placer la blanche chez une amie, et trois autres ont été cédés à une animalerie où j'espère qu'ils on trouvé de gentilles familles (mais soyons réaliste, c'est peu probable...)

 

Némésis

nemesis

Il s'agit du dernier bébé d'Esis que nous avons gardé et qui s'appelait d'abord Fox. Malheureusement en grandissant, elle ne s'entendait plus avec sa mère (pas étonnant, enfermée à deux dans une petite cage...) et nous avons donc du les séparer. Némésis avait un fort tempérament et essayait de nous faire comprendre tant bien que mal qu'elle n'était pas heureuse. A l'époque malheureusement je ne comprenais pas, et aujourd'hui je regrette tellement de ne pas m'en être occupée correctement...

 

Gipsy

gipsyA peine adulte j'ai adopté mon petit dalmatien Gipsy, avec la ferme intention de m'en occuper correctement. Malgré sa vie en cage, il avait quotidiennement une à deux heures de promenade. Et quelques années plus tard, lorsque j'ai emménagé dans mon premier chez moi, il a découvert les joies d'une vie en semi-liberté, c'est à dire enfermé en cage uniquement la nuit et lors de mes absenses. J'ai ainsi pu découvrir un tout autre aspect des lapins. Quand vous leur offrez de bonnes conditions de vie, ils vous remercient en devenant d'adorables compagnons de vie ! Je comparais souvent Gipsy à un chien puisqu'il avait l'habitude de venir m'accueillir quand je rentrais et de quémander quand j'étais à tabe ! Il était également très calin et pouvais passer des heures à en profiter. Si j'avais le malheur de m'arrêter, il me poussait la main du bout de son nez pour me faire comprendre de continuer ! Gipsy était un lapin très joyeux et quel bonheur c'était de le voir s'amuser à courir partout ! Lorsqu'il est parti, mon petit appartement m'a semblé terriblement vide et morne...

 

Suna

IMG_20171017_103710

Après le décès de Gipsy, j'avais adopté Heaven. Mais il s'ennuyait beaucoup tout seul, d'où l'arrivée de la belle Suna. C'est la première lapine que je n'ai pas acheté, mais adoptée par l'association Ani-Nounou. Elle provenait d'une fourrière où elle aurait du être euthanasiée, mais heureusement sauvée par cette formidable association. Lorsque Heaven l'a rencontrée, ce fut le coup de foudre ! Ils ont ainsi pu vivre tout les deux en liberté totale, soit, plus de cage du tout ! Ils formaient tout les deux un adorable petit couple, toujours collés ensemble, à se faire des calins. Ce n'était pas une lapine peureuse, contrairement à Heaven, et elle l'a beaucoup aidé à aller de l'avant. Elle a toujours été son soutien lors des périodes difficles qu'il a eu avec ses problèmes de santé. Malheureusement l'année derniere elle s'est fait une luxation de la hanche, suivit d'une ostéomyélite. Les bons soins vétérinaire ne furent pas suffisant et c'est finalement dans mes bras et entourée de Heaven et de son "papa" (mon conjoint) qu'elle nous a quitté. Les images de son agonie me hanteront à jamais et nous avons eu beaucoup de mal à nous remettre de son départ. Tout le monde me disait qu'elle a eu de la chance d'être avec nous et d'avoir une aussi belle vie, mais en vérité, c'est nous qui avons eu énormément de chance de l'avoir à nos cotés !

 

 

Chacun de mes animaux a été un membre à part entière de la famille et leur départ a été une terrible épreuve. J'ai donc décidé d'honorer leur mémoire en m'offrant un tatouage. Je le ferais surement faire en hiver, mais voici à quoi il devrait ressembler :

tatoo2

Il s'agit d'une formule égyptienne qui signifie " Qu'ils soient vivants pour toujours et à jamais" sous entendue, dans cette vie, comme dans la suivante. Elle est destinée à tout mes lapins (passé, présent et futur) d'où le dessin (pas hiéroglyphique puisque les égyptiens ne connaissaient que le lièvre) avec les trois traits pour désigner le pluriel. J'ai l'intention de le faire au niveau de mon avant bras gauche, de cette manière, il sera au plus près de mon coeur. Ca sera une façon pour moi de garder mes petits disparus auprès de moi au quotidien !

 

Cela dit, je n'ai pas eu que des lapins. Il y a eu 3 adorables perruches (Lili, Fifi et Coco) et surtout Rouky. C'était un cocker qui est arrivé dans la famille quand j'avais 7 ans. J'ai donc grandi à ses cotés, et aucun mot ne saurais transcrire tout l'amour que j'avais pour lui. Il était mon petit frère, tout simplement.

rouky

 

 

Ani-nounou - protection des lapins

Administration - Ani-nounou - protection des lapins : Un site motorisé par Spip et le plugin Magusine - Thème : Disa

http://www.aninounou.fr